Catalogne : Carles Puigdemont est "au pied du mur"

En direct de Barcelone, Marc Dana fait le point sur la situation en Espagne, au lendemain du discours attendu du président du parlement catalan.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les déclarations de Carles Puigdemont, la situation n'est pas vraiment plus claire en Espagne ce 11 octobre. Le leader des Catalans a une marge de manœuvres assez limitée. "Hier soir, Carles Puigdemont a fait une déclaration assez symbolique, comme il l'a encore qualifiée ce matin, car il était sous des pressions qui venaient de différents horizons politiques et économiques", explique Marc Dana, envoyé spécial à Barcelone.

Mariano Rajoy exige des éclaircissements

Un conseil des ministres extraordinaires se tient ce 11 octobre à Madrid. "Mariano Rajoy, s'il laisse un peu de temps à Carles Puigdemont à son tour, exige des éclaircissements. Il veut une position beaucoup plus claire et pas des déclarations confuses. Sinon, il menace toujours d'utiliser l'article 155 qui placerait la région sous tutelle et qui pourrait permettre au gouvernement espagnol de remplacer Carles Puigdemont par le préfet de la région", indique le journaliste. Il ajoute : "Plus les heures passent et plus on a l'impression que Carles Puigdemont est véritablement au pied du mur".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, s\'exprime au Parlement régional à Barcelone, le 10 octobre 2017.
Le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, s'exprime au Parlement régional à Barcelone, le 10 octobre 2017. (LLUIS GENE / AFP)