Catalogne : "Carles Puigdemont a perdu la main", affirme Sylvain Maillard, député La République en marche

Invité de franceinfo mardi soir, Sylvain Maillard, député LREM de Paris, a estimé que "Carles Puigdemont a perdu la main" après son discours devant le parlement catalan, promettant l'indépendance sans toutefois la proclamer. 

Sylvain Maillard, député La République en marche de Paris.
Sylvain Maillard, député La République en marche de Paris. (FRANCEINFO)

Mis à jour le
publié le

Sylvain Maillard, député La République en marche (LREM) de Paris, s'est déclaré "inquiet de la situation" en Catalogne, sur franceinfo mardi soir, après le discours du chef de file des catalans Carles Puigdemont, promettant une indépendance de la Catalogne à terme tout en suspendant son application pour l'instant. D'après Sylvain Maillard, le leader indépendantiste "a perdu la main".

Une position qui ne convainc personne

Face au discours du président séparatiste, qui promet l'indépendance pour la Catalogne sans toutefois la proclamer tout de suite pour laisser la place au dialogue avec Madrid, Sylvain Maillard s'est dit "un peu inquiet""Je pense que Carles Puigdemont a perdu la main", a-t-il affirmé. Selon lui, le rapport de force s'est modifié entre les deux camps et s'est rééquilibré : "Il avait la main jusqu'au vote et maintenant, la situation lui échappe. On l'a bien entendu : une partie du peuple catalan attendait cette déclaration d'indépendance, [et Carles Puigdemont] a fait une déclaration d'indépendance en tout cas du point de vue de Madrid." Mais selon Sylvain Maillard, Carles Puigdemont a déçu une partie de ses électeurs en repoussant la perspective de l'indépendance. 

De plus, d'après Sylvain Maillard, Carles Puigdemont s'est mis dans une situation inconfortable en ne proclamant pas totalement l'indépendance. "J'entendais tout-à- l'heure l'ambassadeur de France, qui était beaucoup plus ferme et qui prenait l'exemple [suivant] : 'Une femme est enceinte ou elle n'est pas enceinte'. Il n'y a pas de chose différente." Face à cette situation, le député LREM de Paris se dit "inquiet" : "Je pense que Madrid ne va pas forcément trouver une solution adéquate et qui plaira à tous", a affirmé Sylvain Maillard.