Eurozapping : le froid tue en Pologne, des parents pédophiles et escrocs en Espagne

France 3 fait le tour de l'actualité qui a marqué les chaînes de télévision européenne ce mardi 10 janvier.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vague de froid meurtrière en Pologne. Avec des températures qui ont frôlé les -40°C et qui sont toujours autour des -20°C, le pays compte six nouvelles victimes ce mardi. Au total, près de 60 personnes sont mortes en Europe de l'Est. Une situation qui devrait s'améliorer dans les jours qui viennent avec une hausse des températures. En attendant, le chauffage provoque des émanations et la pollution atteint des records.

Une enfant victime de ses parents en Espagne. Les enquêteurs ont découvert des photos pédopornographiques d'une fillette sur l'ordinateur de son père. Elle avait ému de nombreux Espagnols en raison de sa maladie. Ses parents avaient lancé un appel aux dons. Mais le million d'euros récoltés n'a pas servi à la soigner. Pédophilie et escroquerie. Conséquence : son père a été incarcéré, sa mère est poursuivie. La fillette a été placée en famille d'accueil.

Le Portugal en deuil

Matteo Renzi et Mario Draghi piratés en Italie. Deux informaticiens ont surveillé 18 000 comptes parmi lesquels celui de l'ancien chef du gouvernement et celui du président de la Banque centrale européenne. Un ingénieur et sa soeur ont été arrêtés. Un virus leur a permis d'obtenir deux millions de mots de passe. Impossible de connaître l'ampleur du piratage, car 99% des données récoltées sont stockées aux États-Unis.

Le Portugal pleure son ancien président. Des personnalités de toute l'Europe sont venues saluer la dépouille de Mario Suarez. Au lendemain de la Révolution des oeillets en 1974, c'est lui qui a mis fin à 40 ans de dictature en remportant les premières élections libres. Grâce à lui, le Portugal a rejoint l'UE en 1986.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne dans les rues de Gdansk (Pologne) le 6 janvier 2017.
Une personne dans les rues de Gdansk (Pologne) le 6 janvier 2017. (MICHAL FLUDRA / NURPHOTO / AFP)