Des villes européennes manifestent contre le tourisme de masse

En plein été, des habitants de villes touristiques européennes manifestent contre le tourisme de masse.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Espagne, les manifestations contre le tourisme de masse se multiplient. Pour exprimer leur colère, les manifestants organisent des rassemblements et des actions coup de poing. Ils dénoncent : la pollution, les incivilités, l’augmentation des loyers et la désertification des centres-villes.

Une situation inquiétante

En 8 ans, Barcelone a perdu 13 000 habitants. La mobilisation contre le tourisme de masse gagne d’autres villes espagnoles comme : Palma de Majorque, Saint-Sébastien et Valence.

« Les locaux s’en vont, nous avons perdu 40% des habitants à cause de l’augmentation des prix. Nous perdons les commerces de proximité et nous avons perdu la possibilité de nous promener dans la rue. C’est-à-dire d’avoir une vie quotidienne avec nos habitudes, elle n’existe plus dans le quartier », explique une habitante.

Mais d’autres villes sont aussi touchées par ce phénomène. Dubrovnik, Lisbonne ou encore Venise qui elle a presque perdu la moitié de sa population en 40 ans, soit 1 000 habitants par an.

Des villes européennes manifestent contre le tourisme de masse
Des villes européennes manifestent contre le tourisme de masse (Brut)