Des feux piétons LGBT pour promouvoir la tolérance

La ville de Madrid a installé de nouveaux feux piétons à l’occasion de la Gay pride. On y voit des couples homosexuels se tenir par la main.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

« Ces lumières, qui sont pensées pour protéger les citoyens madrilènes, devaient contenir un message, le message de la diversité », s’est félicitée Manuela Carmena, la maire de Madrid lors de l’inauguration de feux piétons représentant des personnes LGBT, le 4 juin 2017.

 « Il y a à peine 40 ans, nous marchions dans la rue terrifiés et nous devions nous battre contre des lois répressives. Aujourd'hui on peut circuler dans les rues, avec ces icônes qui guident nos pas et on se sent représentés. Les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transsexuels, tous se sentent représentés », a témoigné Boti García Rodrigo, présidente de la FELGBT (fédération des associations de défense des Lesbiennes, Gays, Transsexuels et Bisexuels).

 Des précédents à Vienne

 Certains feux représentent des femmes seules, comme il en existe déjà à Valence, Jaén et Cáceres. « Nous avons mis des filles, des hommes, des femmes, des couples. Et ceci est notre façon de progresser sur le chemin du bonheur et de la liberté, que Madrid a entamé il y a bien des années », s’enthousiasme Manuela Carmena.

En tout 288 feux vont être changés à 72 croisements dans différents quartiers de la capitale espagnole. Le coût total est de 22 000 euros.

La ville de Vienne avait déjà mis en place des feux gay friendly en 2015. Bruxelles, Londres et Buenos Aires en ont également installé.

Feux piétons gays et lesbiens à Madrid 
Feux piétons gays et lesbiens à Madrid  (Brut)