DIRECT. Attentats en Catalogne : l'auteur présumé de l'attaque de Barcelone, Younès Abouyaaqoub, a été abattu par la police

Ce Marocain de 22 ans était en fuite depuis l'attaque de Barcelone.

Des policiers à Subirats (Espagne), où un homme qui portait ce qui ressemblait à une ceinture explosive a été abattu, le 21 août 2017.
Des policiers à Subirats (Espagne), où un homme qui portait ce qui ressemblait à une ceinture explosive a été abattu, le 21 août 2017. (EMILIO MORENATTI / AP / SIPA)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Younès Abouyaaqoub, l'auteur présumé de l'attaque, jeudi 17 août, sur La Rambla de Barcelone, a été abattu par la police lors d'une opération à Subirats, commune à l'ouest de Barcelone, lundi 21 août. L'homme portait ce qui ressemblait à une ceinture d'explosifs. Il était en fuite depuis les attentats.

L'opération menée après un signalement téléphonique. Une femme a appelé la police pour signaler la présence d'un homme qui ressemblait à l'avis de recherche de Younès Abouyaaqoub. Deux agents de proximité lui ont demandé de s'identifier, avant d'apercevoir ce qui s'apparentait à un gilet explosif. Ils ont abattu l'individu, dont l'identité a ensuite été confirmée.

La police confirme la mort de l'imam Abdelbaki Es Satty. Cet imam marocain, âgé d'une quarantaine d'années, est soupçonné d'avoir radicalisé les jeunes qui auraient rejoint le groupe jihadiste ayant commis les attentats de Barcelone et Cambrils. Il est bien mort dans l'explosion, mercredi soir, d'une maison à Alcanar, en Catalogne, où la cellule à l'origine de la double attaque préparait "un ou plusieurs attentats".

Le bilan officiel revu à la hausse. 15 personnes sont mortes en lien avec les attentats, a indiqué le responsable de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, lundi 21 août. La 15e victime, tuée à l'arme blanche, est le propriétaire d'un véhicule dont s'était emparé Younès Abouyaaqoub dans sa fuite. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CATALOGNE

20h31 : @AntoineGC #FOOT C'est en effet ce que rapporte le quotidien sportif Mundo Deportivo. Lucas Digne, qui habite Plaça Catalunya, était à son domicile lors de l'attentat de Barcelone. Le footballeur est alors descendu dans la rue pour porter secours aux blessés. Il a notamment posé des garrots avec des serviettes et distribué des bouteilles d'eau.

20h27 : J'ai cru lire que le footballeur du Barca, Lucas Digne avait secouru des blessés de l'attentat. Pour une fois qu'on pourrait parler autrement que par l'argent.

20h21 : Selon les informations de France 2, l'Audi A3 utilisée par les terroristes à Cambrils et flashée par un radar le 12 août à Paris, appartenait à un membre du groupe. Quatre hommes étaient à son bord. Ils avaient passé la nuit du 11 au 12 août dans un hôtel de la région parisienne.



19h53 : Le chef de la police confirme que l'imam Abdelbaki Es Satty a trouvé la mort lors de l'explosion d'Alcanar, qui avait précédé l'attaque sur La Rambla à Barcelone.

19h43 : "Les douze membres de la cellule jihadiste sont neutralisés", annonce le chef de la police catalane.

19h53 : Le chef de la police catalane, Josep LLuis Trapero, donne actuellement une conférence de presse et fait le récit de l'opération policière lors de laquelle Younès Abouyaaqoub a été abattu. Il précise que l'homme, neutralisé au milieu des vignes, a été localisé grâce à un signalement.

18h48 : Voici des images tournées il y a quelques minutes sur les lieux de l'opération de police à Subirats, à l'ouest de Barcelone.



18h29 : @Bronxy La confirmation officielle vient de tomber : l'homme abattu cet après-midi à Subirats est bien Younès Abouyaaqoub, le conducteur de la camionnette qui a foncé sur la foule à Barcelone.

18h24 : Ce serait donc le conducteur du véhicule de l'attentat des Ramblas qui aurait été abattu?

18h21 : Notre journaliste Raphaël Godet se trouve sur les lieux de l'intervention policière à Subirats, à l'ouest de Barcelone, où un suspect a été abattu un peu plus tôt dans l'après-midi.

17h12 : Un homme a été abattu, dans une opération de police, à Subirats, à l'ouest de Barcelone. Le suspect "portait quelque chose qui ressemblait à une ceinture d'explosifs".

17h04 : La présence "d'une personne suspecte" a été signalée à la police. Nous ne savons pas s'il s'agit du conducteur du véhicule qui a foncé dans la foule, sur la Rambla, à Barcelone, jeudi dernier. L'opération de police est toujours en cours.

16h51 : Une opération de police est en cours à Subirats, à l'ouest de Barcelone. La police catalane évoque un "incident", sans donner plus d'informations.

15h27 : Cinq jours après les attentats meurtriers qui ont secoué la Catalogne, touristes et habitants de Barcelone se retrouvent nombreux sur La Rambla pour rendre hommage aux victimes. Le lieu de l'attaque est devenu un mémorial où les passants se font des accolades et s'embrassent en échangeant quelques mots.

(TVE / EVN et APTN)

14h37 : L'enquête progresse après les attaques en Catalogne. Une cellule d'au moins douze personnes a été mise au jour, en lien avec les deux attentats qui ont fait 15 morts à Barcelone et Cambrils. Le conducteur de la camionnette qui a foncé sur la foule sur La Rambla, identifié comme Younès Abouyaaqoub, est recherché par toutes les polices d'Europe. Franceinfo fait le point sur les avancées de l'enquête.



(STRINGER / REUTERS)

13h59 : La police catalane donne un numéro de téléphone et une adresse e-mail à contacter, si jamais vous avez des informations sur le suspect recherché.

13h52 : L'auteur présumé de l'attentat à Barcelone a été identifié et un avis de recherche a été lancé. Le conseiller à l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, a déclaré sur Catalunya Radio que "tout porte à croire que Younès Abouyaaqoub était au volant de la camionnette". Franceinfo fait le point sur ce que l'on sait du suspect.


13h55 : @anonyme C'est normal, c'est un peu compliqué. Voici en détail ce que nous savons de cette victime. Trois heures après le drame sur la Rambla, une Ford Focus a échappé à un contrôle de police et est ensuite réapparue près de Barcelone, à Sant Just Desvern. Son propriétaire, Pau Pérez Villan, 34 ans, a été retrouvé mort à l'intérieur, blessé à l'arme blanche. Lorsqu'elle a franchi le barrage, les agents ont ouvert le feu et, peu après, ont aperçu quelqu'un partir en courant. Les policiers ont d'abord cru que Pau Pérez Villan avait été tué par un de leurs tirs, mais l'autopsie a révélé que son corps n'avait "aucun impact de balle", a déclaré Josep Lluis Trapero. La police cherche à savoir qui conduisait le véhicule, espérant comprendre qui a tué son propriétaire.


13h36 : Je n'ai pas compris l'histoire de la quinzième victime. Comment est-il mort dans sa voiture ?

13h34 : @Anonyme : Portugaise, américaine, canadienne, italienne, argentine, belge, espagnole, australienne… Au total, les victimes, tuées et blessées, sont de 35 nationalités différentes. Voici ce que l'on sait des personnes tuées par la voiture-bélier des terroristes à Barcelone.

13h29 : Qui sont les victimes de Barcelone ? Leurs nationalités ? Le savez-vous ?

13h25 : Le bilan des personnes tuées dans les deux attentats de Barcelone et Cambrils est monté à 15, a annoncé lundi le responsable de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, lors d'une conférence de presse. Il s'agit d'un homme de 34 ans, retrouvé mort à l'intérieur d'une voiture qui avait échappé à un contrôle de police, quelques heures après la tuerie de Barcelone. Les policiers n'avaient pas jusqu'à présent relié cet incident aux attentats.

13h20 : La police catalane a diffusé en plusieurs langues, dont le français, un avis de recherche pour retrouver le suspect de l'attaque terroriste de Barcelone."Il est dangereux et pourrait être armé", précise la police.

10h48 : Le Marocain Younès Abouyaaqoub, identifié comme l'auteur de l'attentat sur La Rambla de Barcelone est activement recherché. Une traque qui se fait à l'échelle européenne. "Nous devons parler avec les polices européennes pour leur transmettre l'identité de cette personne (...) sans doute déjà recherchée dans tous les pays européens", a déclaré le responsable de l'Intérieur de Catalogne.

09h33 : Dans son tweet, la police catalane ne précise pas le nom du terroriste qui conduisait la camionnette de La Rambla. Mais le ministre de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, a déclaré sur Radio Cataluna que "tout porte à croire que Younès Abouyaaqoub était au volant de la camionnette".

09h31 : Le gouvernement catalan annonce que les recherches du suspect toujours en fuite, Younès Abouyaaqoub, un Marocain de 22 ans, sont étendues à l'ensemble de l'Europe.

09h15 : La police catalane annonce avoir identifié le conducteur qui était au volant de la camionnette utilisée lors de l'attentat de Barcelone.