Paul Watson, pirate de l'écologie : "la COP 21 n'a rien accompli"

Le militant écologiste est l'invité des Cinq dernières minutes du JT de France 2 en ce vendredi 8 janvier. Il vient parler de son manifeste "Urgence ! Si l'océan meurt, nous mourrons".

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

A l'âge de trois ans, Paul Watson détruisait les pièges des trappeurs pour sauver les castors. Aujourd'hui, il publie un manifeste, "Urgence ! Si l'océan meurt, nous mourrons". Il est l'invité des Cinq dernières minutes du 13 heures de ce vendredi 8 janvier. C'est un livre coup-de-poing, aussi un peu provocateur, qu'il a d'ailleurs distribué aux acteurs de la COP 21, une conférence qui "n'a rien accompli, car il n'y a pas eu d'accord contraignant", affirme-t-il sur le plateau de France 2.

"Nous luttons contre des criminels"

Paul Watson est aussi l'un des cofondateurs de Greenpeace, une organisation qu'il a quittée parce qu'il estimait que leurs méthodes n'étaient pas assez efficaces. Ses méthodes à lui sont jugées radicales, surtout quand il attaque des bateaux de pêcheurs. "Nous luttons contre des criminels", se justifie-t-il. Dans son manifeste, Paul Watson donne des conseils sous forme d'injonctions. "Nous tuons 65 milliards d'animaux pour nous alimenter, mais cela produit plus de gaz à effet de serre que toute l'industrie des transports. Alors je propose des solutions dont personne ne veut entendre parler", ajoute-t-il.
 
Le JT
Les autres sujets du JT