"Pas d'évacuation par la force" à NDDL promet Ségolène Royal

Alors que la juge de l'expropriation du TGI de Nantes a approuvé lundi dernier la décision d'exproprier les habitants "historiques" de Notre-Dame-des-Landes, la ministre de l'Ecologie a appelé dimanche soir sur France 5 à réfléchir à des projets "alternatifs ou complémentaires." Et a annoncé qu'il n'y aurait pas d'évacuation.

(Pour Ségolène Royal, "la situation est bloquée" © maxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

"J'ai demandé à mon inspection générale de voir s'il y avait des projets alternatifs ou complémentaires ", a déclaré Ségolène Royal sur France 5.  "Cette étude sera rapide parce que dans deux mois on saura quelles sont les grandes stratégies aéroportuaires sur l'ouest de la France, s'il y a des choses complémentaires, si on peut mettre des aéroports en réseau." 

En attendant, selon la ministre de l'Ecologie, il n'y aura pas d'expulsion : "Il n'y aura pas d'évacuation par la force. C'est pas possible. On ne va pas finir dans une guerre civile à Notre-Dame-des-Landes."

"Il n'y aura pas d'évacuation par la force. C'est pas possible. On ne va pas finir dans une guerre civile à Notre-Dame-des-Landes" (Ségolène Royal avec Caroline Roux sur France 5)
--'--
--'--