Par souci d'écologie, Hambourg bannit les capsules de café et les bouteilles de ses services

Depuis fin janvier, les acheteurs publics de cette ville allemande ne peuvent plus commander certains produits jugés trop polluants.

Les capsules de café sont désormais bannies des commandes publiques de la ville de Hambourg (Allemagne).
Les capsules de café sont désormais bannies des commandes publiques de la ville de Hambourg (Allemagne). (GAIA / BSIP / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La deuxième ville allemande veut devenir "un modèle". La municipalité d'Hambourg interdit à son administration, depuis fin janvier, d'acheter avec des deniers publics certains produits considérés comme trop polluants, rapporte, lundi 15 février, le site du Monde. Exit donc les capsules de café jetables, les bouteilles en plastique, ainsi que les couverts en plastique à usage unique.

Les nouvelles consignes "d'approvisionnement écologique" de la ville portuaire banissent aussi certains types d'appareils, de systèmes lumineux et d'articles d'hygiène, comme les détergents au chlore. Même le choix des textiles des uniformes est pris en compte par la municipalité, gouvernée par une coalition entre les écologistes et les socialistes.

Bientôt d'autres produits dans le viseur

Cette démarche n'est qu'un début, car la liste des produits bannis est destinée à s'allonger, en prenant notamment en compte les conditions de fabrication des produits. Un porte-parole de la ville assure que l'impact de tels changements sur les finances publiques sera quasi-nul, car le surcoût potentiel des achats "verts" devrait être compensé par des économies d'énergie.