Nantes : une association relance la consigne de bouteilles

Le journal du 12/13 vous emmène ce samedi 1er avril à Nantes (Loire-Atlantique). Avec la multiplication des conteneurs de verre, la consigne a pratiquement disparu. Or, une association a choisi de relancer cette filière du producteur au consommateur.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Recycler ses bouteilles de verre, un geste bon pour la planète, mais il y a peut-être mieux : la consigne. Réutiliser plutôt que casser, ça paraît si évident, c'est du bon sens et ça rappelle même des souvenirs. "Je me souviens qu'on allait à l'économique et y'avait une personne qui était habilitée pour récupérer les bouteilles", explique une dame âgée. Depuis quelques mois, Célie tente de redonner vie à la filière de la consigne. Elle frappe aux portes des commerçants et des producteurs de vin, bière ou jus de fruit.

1 600 bouteilles ont été collectées

Ils sont une dizaine à participer à l'expérimentation. Seules les bouteilles achetées sur place sont consignables. "Pour l'instant, on ne ne peut pas récupérer toutes les bouteilles dans la mesure où les étiquettes aujourd'hui sont majoritairement des étiquettes adhésives qui ne s'enlèvent pas très bien au lavage", explique la fondatrice et coordinatrice de "Bout' à Bout'". 1 600 bouteilles ont été collectées en quelques mois. Mais pour faire renaître la filière, le maillon indispensable est le lavage. Chance inouïe, il reste encore une laverie à Clisson (Loire-Atlantique). Le retour à la consigne serait une aubaine pour cette entreprise. Du bon sens qui maintient l'emploi tout en faisant du bien à la planète.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FREDERICK FLORIN / AFP)