ENVIRONNEMENT - Elle compte 100 000 arbres et tous ses habitants vivent à moins de 300 mètres d'une zone verte, selon Ouest France. La ville de Nantes, en Loire-Atlantique, a obtenu jeudi 29 novembre le titre de "Capitale verte de l'Europe" pour l'année 2013. Ce prix remis par la Commission européenne récompense les bonnes pratiques environnementales.

"Je tiens à féliciter Nantes d'avoir remporté le titre de Capitale verte de l'Europe 2013, qui s'accompagne d'une grande responsabilité", a indiqué le commissaire européen chargé de l'Environnement, Janez Potocnik. "Le prix récompense les bonnes pratiques environnementales, notamment dans les domaines de la contribution locale au transport durable et à l'utilisation des sols, aux espaces verts urbains, à la consommation d'eau et à la lutte contre le changement climatique mondial", a fait remarquer le commissaire.

Premier sacre d'une ville française

Cinq villes ont reçu le titre de capitale verte de l'Europe depuis la création du prix en 2010. Stockholm a remporté le titre inaugural, suivie d'Hambourg en 2011 et de Vitoria-Gasteiz (Espagne) en 2012. Nantes cédera le titre à Copenhague en 2014.

Longtemps administrée par l'actuel Premier ministre français, le socialiste Jean-Marc Ayrault, Nantes est située sur le point de confluence de la Loire, de l'Erdre et de la Sèvre, à 55 km de la côte atlantique de la France. Elle est la sixième plus grande ville de la France métropolitaine, avec une population d'environ 600 000 habitants et une superficie urbaine de 534,9 km2. Ce prix a été decerné alors que l'Etat français est engagé dans un bras-de-fer autour d'un projet d'aéroport controversé à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes.