Les lessives bio sont-elles vraiment écologiques ?

Moins urticantes, moins polluantes, les lessives écologiques disent-elles la vérité ? France 2 a mené l'enquête.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

En poudre, en capsule, liquide, chaque foyer utilise 40 kilos de lessive chaque année. À l'intérieur de vos tambours, 5% des lessives sont écologiques. Une équipe de France 2 s'est rendue en Allemagne chez un leader du marché. Ici, toute la chaîne de fabrication est écologique, la lessive garantie sans allergisant et l'emballage est recyclable. "Dans notre lessive, les agents lavants viennent des plantes contrairement à d'autres industries où le produit vient du pétrole ou alors il est d'origine animale", décrit Karm-Heinz Quade, chercheur en laboratoire, au micro de France 2. La composition est entièrement végétale : huile de palme et huile de colza, de l'eau, un anticalcaire naturel, des enzymes, des parfums et des colorants alimentaires.

Des lessives vertueuses ?

Florent Pommier, journaliste à "60 millions de consommateurs", a passé ces lessives écologiques au crible. "Dans les produits verts, il faut se méfier d'une chose. Ce n'est pas cadré. La réglementation n'impose pas aux lessives écologiques un certain nombre de substances interdites ou autorisées. Dans certaines lessives écologiques, il y a quand même des allergisantes". Sur certaines étiquettes se trouvent des noms barbares, ceux de la famille des isothiazolinone. Parfois, ces allergènes ne figurent pas sur l'emballage. Côté performance, un laboratoire indépendant a fait le test sur 14 tâches. Verdict ? Les deux produits enlèvent les tâches. Pour les trois tâches grasses, la lessive traditionnelle présente un meilleur résultat. En moyenne, les lessives écologiques sont plus chères que les classiques. Les marques de distributeur se lancent sur le secteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rayon de lessive dans un supermarché de Morlaix (Finistère), en février 2009. 
Un rayon de lessive dans un supermarché de Morlaix (Finistère), en février 2009.  (CLAUDE PRIGENT / PHOTOPQR / LE TELEGRAMME / MAXPPP )