La vie sans déchets, est-ce vraiment possible ?

Valérie Heurtel, journaliste de France 2, a tenté l'expérience en famille pendant une semaine. Découvrez son expérience !

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Pour la protection de l'environnement, on prône souvent la réduction des déchets, et même la politique zéro déchet. Mais est-ce vraiment réalisable, même pour une famille avec enfants ? Valérie Heurtel, journaliste de France 2, a relevé le défi.

Un Français produit 350 kilos de déchets par an. Chez Valérie Heurtel, les poubelles d'une semaine représentent 20 kilos. Pour cette expérience, il faut donc limiter les emballages et faire ses courses avec des boîtes. Sur un marché du 15e arrondissement de Paris, les commerçants jouent le jeu. Et chez Biocoop 21, le responsable Olivier Drot met sachets et bocaux à disposition pour les courses en vrac.

On fabrique son nettoyant, on emploie une poule...

Tout va bien pour le thé, le riz, les pâtes, le vin, l'huile d'olive... Mais impossible de trouver du lait en vrac à Paris. Il faut aller dans une ferme de Seine-et-Marne, à 50 kilomètres de la capitale, pour remplir ses bouteilles. A la maison, il faut tout faire soi-même. Le produit nettoyant ? On le fabrique avec de l'eau, du vinaigre blanc et du bicarbonate. Pour l'hygiène, place au shampoing et dentifrice solides. Pour se débarrasser des épluchures, on peut faire appel à une poule, mais la cohabitation est délicate. Finalement, le reste ira dans un compost collectif.

Bilan final : en une semaine, les poubelles auxquelles Valérie Heurtel n'a pu échapper pèsent 5,6 kilos. Pour réussir cette expérience, elle a dû prendre deux jours de congés pour tout préparer, dépenser 12 euros d'essence, passer cinq heures en voiture et consacrer beaucoup de temps. Son verdict : vivre sans déchets, c'est possible, mais avec beaucoup de volonté.

Le JT
Les autres sujets du JT