La centrale nucléaire de Fessenheim à l'arrêt après un incident

La plus vieille centrale nucléaire française en activité, celle de Fessenheim dans le Haut-Rhin, est à l'arrêt total depuis samedi soir et la découverte d'un défaut d'étanchéité. Dans un communiqué, EDF se veut rassurant quant aux conséquences sur la sécurité des installations, du personnel et des alentours.

(La centrale nucléaire de Fessenheim est la plus vieille du parc français © MAXPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Voilà qui va, une fois de plus, donner du grain à moudre à ceux qui dénoncent la vétusté supposée de la centrale nucléaire de Fessenheim. Car depuis samedi soir, la plus vieille centrale de France, située dans le Haut-Rhin, est à l'arrêt total. Ses deux réacteurs ont cessé de fonctionner, l'un pour maintenance mais l'autre après la découverte d'un défaut. En l'espèce, il s'agit d'un "défaut d'étanchéité constaté sur une tuyauterie située en aval du condenseur, dans la salle des machines (hors zone nucléaire ", comme le précise un communiqué publié par EDF. Mais, pas d'inquiétude ajoute le groupe, car cet événement n'a "aucune conséquence sur la sûreté des installations, l'environnement et la sécurité du personnel ".

Cet incident - après un autre en avril dernier qui avait là aussi conduit à l'arrêt total de la centrale - confortera certainement les militants antinucléaires qui réclament la fermeture de la centrale construite en 1978. Le débat quant à sa fermeture programmée ne faiblit pas, sachant que François Hollande l'avait inscrite dans son programme présidentiel en 2012.