Genève porte plainte contre X concernant la centrale nucléaire française du Bugey, pour "mise en danger d'autrui et pollution des eaux"

Après plusieurs recours infructueux, les autorités locales ont voulu passer à la vitesse supérieure, précise "La Tribune de Genève", avec une plainte pénale contre X.

La centrale nucléaire du Bugey (Ain), le 20 mars 2010.
La centrale nucléaire du Bugey (Ain), le 20 mars 2010. (CITIZENSIDE.COM / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le canton de Genève (Suisse) a porté plainte contre X concernant la centrale nucléaire française du Bugey (Ain), au côté du Conseil d'Etat de la République et du conseil administratif de la ville. Les autorités locales accusent le site de pollution des eaux et de mise en danger d'autrui, précise La Tribune de Genève. L'avocate Corinne Lepage, chargée de défendre les intérêts suisses, indique que la plainte a été déposée à Paris, mercredi 2 mars.

Cette procédure marque une nouvelle étape de la fronde suisse. En mars 2015, déjà, la ville de Genève avait annoncé qu'elle allait durcir le ton contre le site, précise Le Temps, après avoir mené plusieurs procédures contre l'exploitant EDF. Pour expliquer ses échecs, la ville avait déclaré que le Conseil d'Etat prenait "systématiquement position en faveur de l'énergie nucléaire".

Considérée comme très vétuste, la centrale de Bugey fonctionne depuis les années 1970. Dans les années 1990, la ville de Genève avait déjà mené le combat contre la centrale nucléaire de Creys-Malville (Isère), qui a cessé de fonctionner en 1998.