Ecologie : Nicolas Hulot veut la fin de l'exploitation des gisements pétroliers français

Nicolas Hulot a annoncé l'arrêt de l'exploitation des puits de pétrole du sol français d'ici 2040. Les industriels du domaine peinent à comprendre cette mesure.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Fini le pétrole français. Le ministre de la Transition écologique et solidiare a annoncé qu'il désirait la fin de l'exploitation des gisements français d'ici 2040. Dans ce gisement de Seine-et-Marne, le pétrole est puisé à 2200 m sous terre avec 54 puits en activité et 800 barils par jour : il est l'un des plus grands gisements de France. Ici, on pourrait produire du pétrole pendant encore au moins 20 ans. Mais réserve ou pas, l'exploitation du pétrole français semble condamnée : Nicolas Hulot souhaite faire une croix sur les hydrocarbures. En France, la production comprend 815 000 tonnes de pétrole à l'année et 400 millions de mètres cubes de gaz. 

1% des transports et du chauffage

Une mesure pour lutter contre le réchauffement climatique que peinent à comprendre les industriels pétroliers, qui estiment que l'impact carbone est moins important si l'on produit que si l'on importe. Aujourd'hui, la production française d'hydrocarbures représente 63 gisements, essentiellement dans les bassins parisien et aquitain. La production couvre 1 % de la consommation en chauffage et en transports. Nicolas Hulot veut également siffler la fin de la partie sur les gaz de schistes en interdisant purement et simplement leur extraction, peu importe la méthode.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)