VIDEO. Environnement : la forêt menacée par les bêtes sauvages

La prolifération de millions de chevreuils et de cerfs met actuellement les arbres des forêts françaises en danger. Explications avec France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Depuis 30 ans, chevreuils et cerfs se multiplient dans les forêts françaises. À tel point que les 70 000 hectares du massif vosgien sont menacés. Les animaux sont en effet tellement nombreux qu'ils ne trouvent plus suffisamment de nourriture et s'attaquent aux jeunes arbres. Dans ces conditions, la forêt ne peut pas se régénérer. Alors, les forestiers ont choisi de clôturer des espaces d'un ou deux hectares, le temps que la forêt reparte. Mais une fois les clôtures retirées, les arbres adultes sont à nouveau menacés. Les champignons envahissent les troncs écorcés par les cerfs, le cœur des arbres pourrit alors sur pied. Le bois n'est même plus utilisable pour la construction.

Trouver le juste milieu

Les forestiers aimeraient que les chasseurs abattent plus d'animaux sauvages, mais ils ne sont pas forcément d'accord. "La forêt a un rôle de production, mais elle n'a pas qu'un rôle de production. Elle a aussi un rôle d'accueil de la faune sauvage et je pense que le plus difficile, et ça fait des années que ça dure, c'est de trouver le juste milieu", commente Didier Wollenschlaeger, chasseur. Alors, certains propriétaires ont décidé de protéger eux-mêmes leurs arbres.

Le JT
Les autres sujets du JT