Environnement : faut-il taxer le bétonnage ?

Au moment où le gouvernement veut relancer massivement la construction, Nicolas Hulot songe à taxer ceux qui bétonnent les campagnes. Le ministre de l'Écologie réfléchit à une taxe sur les constructions sur des espaces naturels, dont le produit financerait la préservation sur la biodiversité.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des champs qui disparaissent sous le béton, des agriculteurs menacés par l'urbanisation. Un fléau selon Nicolas Hulot. Alors le ministre de la Transition écologique lance une proposition inattendue : "J'étudie une nouvelle source de financement qui aurait un intérêt double : lutter contre l'artificialisation des sols et contribuer notamment à financer la biodiversité".

L'urbanisation a doublé en 50 ans

Une redevance que pourraient payer les élus qui ne protégeraient pas assez les terres agricoles de la bétonisation. Une idée qui fait polémique. Pour Olivier Dussopt, député PS, président de l'association des petites villes de France, "la proposition de Nicolas Hulot est surprenante parce qu'il parle d'entrée de jeu de créer une nouvelle taxe. Ça ajoute de la confusion, et surtout, ce n'est pas prévu dans le projet de loi ide finance du gouvernement."

Des centres commerciaux de plus en plus grands, des zones industrielles toujours plus étendues : en 1960, seuls 2,5 millions d'hectares étaient urbanisés en France. 50 ans plus tard, c'est le double.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot quitte le palais de l\'Elysée le 28 juillet 2017, après le conseil des ministres.
Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot quitte le palais de l'Elysée le 28 juillet 2017, après le conseil des ministres. (BERTRAND GUAY / AFP)