Dauphins : quelle vie après la captivité ?

Est-il possible de réintroduire les dauphins dans leur milieu naturel ? Comment s’y prend-t-on à l’étranger ? Réponse en Corée mais aussi en Grèce. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Peut-être bientôt la fin de la captivité pour les 26 dauphins qui assurent les spectacles dans les parcs aquatiques français. Le Conseil d’État a confirmé cette semaine l’interdiction de la reproduction des dauphins en captivité. Dès lors, quel avenir pour ces cétacés ? "Pour nous, ils n’ont pas d’avenir s’ils sont relâchés dans la nature. On pense qu’ils ne survivraient pas", explique Katia Chaperon, responsable des soigneurs – Marineland d’Antibes.

Une réintroduction réussie en Corée

Une association a pourtant prouvé le contraire en Corée. Après 20 ans de captivité, ces deux dauphins du zoo de Séoul ont suivi un programme de réintroduction dans leur milieu naturel. Dans un enclos en mer, ils ont repris des forces, réappris à chasser et progressivement sont devenus autonomes. Au bout de deux mois, ils ont été rendus à la mer. Ce n’est pas une première. Il y a 4 ans, des dauphins ont suivi le même protocole. En Europe, un projet similaire est en cours, dans les eaux turquoises de l’île de Lipsi, en Grèce. Ce sanctuaire pourrait voir le jour en 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dauphins au parc Marineland d\'Antibes dans les Alpes Maritimes, le 22 mars 2016.
Des dauphins au parc Marineland d'Antibes dans les Alpes Maritimes, le 22 mars 2016. (CHAPUT FRANCK / HEMIS FR)