Changement climatique : vers un boom des maladies infectieuses

Maladies infectieuses, sécheresses, tempêtes, pollution... A quelques semaines du lancement de la COP 21, l'Association Santé Environnement France s'est intéressée aux effets du réchauffement climatiques sur notre santé.

(Le moustique tigre est désormais implanté dans 25 départements © MAXPPP)
avatar
Anne-Laure BarralRadio France

Mis à jour le
publié le

Pour le professeur Jean-François Toussaint, membre du Haut Conseil de la santé publique, qui travaille notamment sur les questions d'adaptation au changement climatique, et est interrogé dans ce rapport, pas de doute le changement climatique va provoquer de nouveaux problèmes de santé, y compris sous nos latitudes où des maladies liées au climat apparaissent, comme la dengue et le chikungunya. "Il faut qu'on les surveille pour comprendre et anticiper très rapidement ce que pourraient être les effets d'autres épidémies, d'autres virus émergents" explique le professeur Jean-François Toussaint. "Le moustique tigre remonte de deux départements vers le nord chaque année. On a aussi du côté de la mer Baltique des cas de dysenterie de plus en plus importants.

"Ce qu'on ne connais pas encore, c'est l'impact de l'évolution de ces polluants dans une atmosphère plus chaude", explique le professeur Toussaint.
--'--
--'--

Il rappelle aussi "la liste non-exhaustive" établie par le Haut conseil de la Santé publique "des maladies infectieuses dont la virulence et la gravité pourraient être modifiées en France, par le changement climatique. Parmi elles : la fièvre à virus West Nile, la leishmaniose, la borréliose de Lyme ou encore le paludisme."