VIDEO. Barrage de Sivens : le père de Rémi Fraisse assure que son fils n'était pas violent

La famille du jeune homme, retrouvé mort sur le site du barrage contesté, a décidé de porter plainte pour homicide volontaire.

Voir la vidéo
C. GUTTIN / FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La famille de Rémi Fraisse a décidé de déposer plainte pour homicide volontaire. Le jeune homme a été retrouvé mort dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 octobre, après de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre sur le site du barrage de Sivens (Tarn).

"C'était quelqu'un de déterminé"

A Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne), où Rémi Fraisse habitait, son père le décrit comme un garçon calme, militant de la cause environnementale. "Mon fils n'était pas quelqu'un de violent, explique Jean-Pierre Fraisse à France 3. C'était quelqu'un d'engagé dans l'environnement, de déterminé. Je pense que quand il a vu toutes ces violences, il n'a pas pu s'empêcher certainement d'y participer."

Selon les premiers résultats de l'autopsie révélés par le procureur, Rémi Fraisse aurait succombé à une "explosion". Impossible en revanche pour l'heure de dire si elle provenait d'une grenade lancée depuis la zone où les gendarmes étaient retranchés. Ceux-ci racontent, dans un communiqué, avoir été pris à partie cette nuit-là par "des individus violents, pour certains cagoulés". Cependant, plusieurs témoignages les accablent

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation en hommage à Rémi Fraisse à Albi (Tarn), le 27 octobre 2014, après la mort du jeune homme sur le site du barrage de Sivens.
Une manifestation en hommage à Rémi Fraisse à Albi (Tarn), le 27 octobre 2014, après la mort du jeune homme sur le site du barrage de Sivens. (MAXPPP)