Alerte sur les taux de pesticides en milieu aquatique

Une nouvelle étude scientifique alerte sur la présence de pesticides dans l'eau des rivières et des lacs, bien au-delà des seuils admissibles. L'association de défense de l'environnement "Générations Futures" demande le changement de la réglementation sur les produits phyto-sanitaires.

(93% des prélèvements montraient une présence des pesticides bien au-dessus des normes © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Publiée le mois dernier, cette étude allemande  a "recoupé" 160 analyses, faites dans les 28 pays européens, entre 1972 et 2012. Du jamais vu. Elle alerte sur la présence de nombreux pesticides dans nos rivières et dans nos lacs, bien au-dessus des seuils admissibles. 

Les seuils limites dépassés dans près de 38% des cas

Les deux auteurs, deux scientifiques de l'université de Koblenz Landau en Allemagne voulaient vérifier si les limites acceptables de pesticides dans le milieu aquatique étaient bien respectées et la réponse est clairement non. Sur 23 pesticides recherchés, les concentrations dans l'eau dépassaient les seuils limites dans près de 38 % des cas.

 

Pour les sédiments, comme par exemple la boue au fond de l'eau, c'est bien pire : 93% des prélèvements montraient une présence des pesticides bien au-dessus des normes. La France se classe particulièrement mal avec 76 % des concentrations d'insecticides au-delà des seuils mais l'Allemagne est encore plus polluée avec 93%.

 

L'homologation des produits phytosanitaires n'est pas respectée 

Pour les associations de défense de l'environnement ces résultats montrent une nouvelle fois que l'homologation des produits phytosanitaires n'est pas respectée. Les industriels doivent garantir que leur produit, une fois dans l'environnement, ne dépassera pas ces seuils règlementaires. Or cette étude prouve le contraire. Mais elle ne dit pas si ce sont les produits des industriels qui sont surdosés ou si ce sont les agriculteurs qui ne respectent pas les quantités de produits à pulvériser.