Un mégot et ses 2 500 composés chimiques peuvent polluer jusqu'à 300 litres d'eau. Et l'antenne des Bouches-du-Rhône de l'association Surfrider Foundation a annoncé lundi 2 juillet 2012 en avoir ramassé pas moins de 25 000 sur quatre plages de Marseille.

L'action a été menée samedi sur celles du Prado, de la Fausse Monnaie et du Prophète ainsi que sur la Corniche Kennedy par l'organisation de défense de l'environnement, épaulée par des bénévoles de l'association Unis-Cité et des salariés de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

"Ce nombre peut paraître hallucinant et pourtant il en restait encore sur les plages lorsqu'ils les ont quittées, probablement au moins autant", alerte l'association, qui regrette que la majorité des fumeurs continuaient d'enfouir leurs mégots dans le sable durant le ramassage, et ce malgré la distribution de cendriers de plage par la mairie.