En Egypte, le président élu prête serment devant le peuple

C'est un geste symbolique, mais il est fort : Mohamed Morsi, le vainqueur (issu des Frères Musulmans) de l'élection présidentielle, s'est présenté aujourd'hui à des milliers de partisans réunis sur la place Tahrir. Il a prêté serment -symbole toujours- "de préserver le système républicain" et de faire de l'Egypte "un Etat civil, patriote et constitutionnel".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Mohamed Morsi sera officiellement investi demain comme président de la République égyptienne. Dès aujourd'hui, il a donc souhaité prêter serment devant le peuple réuni sur la place Tahrir : "Je jure par Dieu de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple, et de préserver l'indépendance de la nation et la sûreté de son territoire ", a-t-il promis solennellement.
"Vous êtes la source du pouvoir et de la légitimité, qui est au dessus de
tout le monde. Il n'y de place pour personne, aucune institution
(...) au
dessus de cette volonté
", a encore affirmé Mohamed Morsi, allusion et avertissement, peut-être, à l'armée qui reste une puissance de premier plan : le Conseil militaire dirige le pays depuis la chute de Hosni Moubarak, et a pris un décret limitant les prérogatives du président au moment du second tour de la présidentielle.

Le président élu s'est également déclaré partisan d'un Etat "civil, patriote et constitutionnel ", un message destiné à rassurer ceux qui redoutent un pouvoir islamique, notamment la minorité chrétienne.