Deux visions de l'Egypte s'affrontent au Caire. Une équipe de France 2 est allée, mardi 2 juillet, à la rencontre des deux camps, qui soutiennent ou s'opposent au président Mohamed Morsi et aux Frères musulmans. Place Tahrir et devant le palais présidentiel, une Egypte cosmopolite reproche aux Frères musulmans, démocratiquement élus il y a un an, d'avoir conduit le pays à la banqueroute et à la division. "Morsi est resté un an, il n'a fait que détruire", estime une manifestante. Une autre raconte qu'"il n'y a pas d'eau, d'essence, d'électricité, ça suffit, on est fatigués".

En revanche, devant la plus grande université du Caire, une autre Egypte soutient la puissante confrérie. Les pro-Morsi sont venus en masse pour dire que leur président est issu des urnes et qu'il doit rester en place, malgré la pression de l'armée. "Les opposants nous volent la révolution et notre foi", déplore un partisan des Frères musulmans.

(IBRAHIM RAMADAN / ANADOLU AGENCY / AFP)