Nouvelle flambée de violence en Egypte. Des affrontements ont de nouveau opposé partisans et opposants du président islamiste égyptien déchu Mohamed Morsi, mardi 13 août au soir, au Caire. Un manifestant pro-Morsi a été tué par balle, lors d'une marche de protestation dans les rues de la capitale égyptienne. 

Les Frères musulmans, dont est issu l'ex-chef de l'Etat, ont annoncé qu'un homme avait été touché par des policiers en civil. Mais selon les sources sécuritaires, la victime est morte lors d'accrochages entre partisans et adversaires de Mohamed Morsi. Les deux parties se sont tiré dessus à coups de chevrotines et les résidents du quartier de Gizeh ont brisé la vitrine d'un grand magasin tenu par des islamistes. Il y a au moins sept blessés.

Ces affrontements interviennent alors que les tensions ne cessent de monter sur une possible intervention contre les camps des pro-Morsi installés dans certaines parties de la capitale égyptiennes qu'ils paralysent et qui contribuent à accentuer encore davantage les divisions politiques.

Affrontements entre pro-Morsi et forces de police, mardi 13 août 2013, près du ministère de l'Intérieur, au Caire (Egypte).
Affrontements entre pro-Morsi et forces de police, mardi 13 août 2013, près du ministère de l'Intérieur, au Caire (Egypte). (AHMED ISMAIL / AFP)