Pyramides : l'Égypte ne plaisante plus avec les touristes aventureux

En Égypte, certains touristes n'hésitent pas à grimper sur le toit des pyramides. Une tendance à laquelle s'attaquent les autorités. Les aventuriers risquent une peine de trois ans de prison ferme.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Andrej Ciesielski a pris tous les risques pour ce cliché spectaculaire et une série d'autoportraits au sommet d'une des pyramides de Gizeh, en Egypte. Quelques minutes plus tôt, cet Allemand de 18 ans a entrepris l'ascension de l'édifice malgré une stricte interdiction. C'est dangereux pour lui et pour le monument qu'il risque de dégrader. Le souffle court, il parvient jusqu'au sommet puis s'extasie devant une vue vertigineuse.

Bannis à vie d'Égypte

Plus tard, il sera cueilli par les policiers au pied des pyramides. Arrêté puis relâché, il a été banni à vie du territoire égyptien, et il n'est pas le premier. Il y a deux mois, un autre touriste avait lui aussi enfreint la loi. Les autorités ont prévenu. La prochaine fois, elle sera appliquée à la lettre : trois ans de prison. Même pour une vue aussi inoubliable, voilà qui devrait être dissuasif.

Le JT
Les autres sujets du JT