Disney interdit les perches à selfie dans ses parcs, pour raisons de sécurité

Le groupe invoque des raisons de sécurité pour justifier sa décision, vendredi 26 juin.

Des touristes utilisent une perche à selfie pour immortaliser leur passage à Paris, le 7 mars 2015.
Des touristes utilisent une perche à selfie pour immortaliser leur passage à Paris, le 7 mars 2015. (DOMINIQUE FAGET / AFP)
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il va être difficile de faire tenir Mickey sur la photo. Le groupe américain Disney a annoncé l'interdiction des perches à selfie dans ses parcs aux Etats-Unis, à Paris et à Hong Kong. Pour justifier sa décision, le groupe invoque des raisons de sécurité, vendredi 26 juin.

"Une source d'inquiétude grandissante"

Disney a essayé d'autoriser les perches à selfie dans le parc, tout en les bannissant dans les attractions. En vain. A cause de visiteurs indisciplinés, le personnel a parfois dû interrompre des manèges un long moment, dont une montagne russe à Disneyland Paris. "Nous faisons tout notre possible pour apporter une belle expérience à toutes les familles, mais malheureusement les perches à selfie sont devenues une source d'inquiétude grandissante pour nos invités et notre personnel", résume Kim Prunty, porte-parole de Disney. Les panneaux installés dans les manèges n'ont pas suffi.

L'interdiction doit prendre effet à partir du 30 juin dans le parc Walt Disney de Floride (sud-est des Etats-Unis) et dans le Disneyland de Californie (ouest), puis le 1er juillet à Disneyland Paris et à Hong Kong Disneyland. Les perches à selfie ont déjà été bannies de certaines excursions Disney et d'un certain nombre de lieux touristiques et sportifs dans le monde. Le palais de Versailles ou le Colisée de Rome refusent ainsi d'accueillir ces instruments.