DIRECT. La double attaque à Téhéran "n'aura aucun effet sur la détermination du peuple iranien", assure Ali Khamenei

Une attaque terroriste a été perpétrée quasi-simultanément dans l'enceinte du Parlement iranien et au mausolée de l'ayatollah Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran.

Des soldats iraniens courent en direction du Parlement iranien, le 7 juin 2017, pendant une attaque terroriste.
Des soldats iraniens courent en direction du Parlement iranien, le 7 juin 2017, pendant une attaque terroriste. (REUTERS)
avatar
Carole BélingardElise LambertCamille CaldiniFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Au moins 12 personnes ont été tuées, et 39 blessées, mercredi 7 juin, dans les attaques revendiquées par le groupe Etat islamique (EI) contre le Parlement iranien et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, a déclaré le chef des services des urgences, cité par des médias de la république islamique. Ces "pétards n'auront aucun effet sur la détermination du peuple iranien", a réagi le guide suprême Ali Khamenei, selon son site officiel.

Une revendication rapide. Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué la double attaque quasi-simultanée perpétrée à Téhéran, la capitale iranienne, dans l'enceinte du Parlement iranien et au mausolée de l'ayatollah Khomeiny. La revendication a été diffusée par l'organe de propagande de l'organisation terroriste, l'agence Amaq.

 
Au mausolée de l'ayatollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique, situé dans le sud de Téhéran, deux personnes se sont fait exploser, selon les médias d'Etat.

 Dans l'enceinte du Parlement, des hommes armés ont ouvert le feu. Un des assaillants s'est ensuite fait exploser. Un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l'enceinte du Parlement, armés de fusils et d'un pistolet.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#IRAN

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #IRAN

20h08 : De leur côté, les Etats-Unis ont "condamné les attaques terroristes" à Téhéran. "Nous présentons nos condoléances aux victimes et à leurs familles et nous transmettons nos pensées et nos prières au peuple d'Iran", a ajouté le département d'Etat américain dans un communiqué.

20h08 : Les attentats meurtriers commis dans la journée à Téhéran et revendiqués par le groupe Etat islamique, "n'auront aucun effet sur la détermination du peuple iranien", a déclaré le guide suprême Ali Khamenei.

18h06 : On rembobine l'actu de la journée à 18 heures :


Le bilan s'alourdit côté français : Emmanuel Macron a annoncé une troisième victime française. Il s'agit de Xavier Thomas, 45 ans, recherché depuis l'attentat. Ce matin, la police britannique a annoncé avoir repêché un corps dans la Tamise.

• On résume la journée à la porte d'Auteuil : plus aucun(e) Français(e) en lice après la défaite de Caroline Garcia face à Karolina Pliskova (7-6, 6-4), Nadal qualifié après forfait et Djokovic éliminé par Thiem (7-6, 6-3, 6-0).


Une vidéo d'allégeance à l'Etat islamique a été retrouvée dans l'appartement loué par l'agresseur d'un policier à Notre-Dame de Paris. L'assaillant est un Algérien né en 1977, étudiant en doctorat de journalisme à Metz. Il a été transporté à l'hôpital et son état est stable.

• Deux attaques ont eu lieu ce matin au Parlement et au mausolée de Khomeiny, faisant au moins 12 morts. L'Etat islamique a revendiqué les attentats de Téhéran. Récit de ces attentats dans notre article.

17h44 : Ce matin, deux attaques ont frappé, presque en même temps, deux lieux symboliques de la capitale iranienne : le Parlement et le mausolée de l'ayatollah Khomeiny. Que s'est-il passé ? Franceinfo reprend le fil dans cet article.

16h53 : Quatre assaillants qui ouvrent le feu dans le Parlement et une attaque simultanée devant le mausolée de Khomeiny : que s'est-il passé, ce matin, à Téhéran ? Récit de ces attaques revendiquées par l'Etat islamique et qui ont fait au moins 12 morts.





(france 2)

14h23 : Il est un peu plus de 14 heures et on résume l'actu de la mi-journée :


Le bilan s'alourdit côté français : Emmanuel Macron a annoncé une troisième victime française. Il s'agit de Xavier Thomas, 45 ans, recherché depuis l'attentat. Ce matin, la police britannique a annoncé avoir repêché un corps dans la Tamise.

• Les nouvelles depuis la porte d'Auteuil : Nadal qualifié après forfait, Djokovic éliminé par Thiem (7-6, 6-3, 6-0) et Caroline Garcia qui se mesure en ce moment à Karolina Pliskova.


Une vidéo d'allégeance à l'Etat islamique a été retrouvée dans l'appartement loué par l'agresseur d'un policier à Notre-Dame. L'assaillant est un Algérien né en 1977, étudiant en doctorat de journalisme à Metz. Transporté à l'hôpital, son état est stable.

• Deux attaques ont eu lieu ce matin au Parlement et au mausolée de Khomeiny, faisant au moins 12 morts. Le groupe Etat islamique a revendiqué les attentats de Téhéran.

13h12 : Ces attaques ont aussi fait au moins 39 blessés, selon la même source.

13h13 : Au moins 12 personnes sont mortes dans les deux attaques revendiquées par l'Etat islamique à Téhéran, affirme le chef des urgences iranien cité par l'AFP.

12h53 : Photos impressionnantes des forces spéciales déployées à Téhéran après l'attaque contre le Parlement iranien. Plusieurs personnes ont été évacuées du bâtiment.





(REUTERS)

12h50 : La Russie, alliée de l'Iran au Moyen-Orient, a condamné les attentats à Téhéran. Ces attaques ont été revendiquées par l'Etat islamique.

12h30 : Voici les principaux titres d'actualité à midi.

"Toutes les indications confirment un acte isolé, donc un acte difficile à anticiper", a assuré, ce matin, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, au sujet de l'homme qui a agressé un policier devant Notre-Dame à Paris. Une vidéo d'allégeance au groupe Etat islamique a été retrouvée lors d'une perquisition dans l'appartement qu'il louait à Cergy(Val-d'Oise).

L'assaillant est un Algérien né en 1977, domicilié dans le Val-d'Oise et étudiant en doctorat de journalisme à Metz. Blessé par un tir de riposte, il a revendiqué être "un soldat du califat" du groupe Etat islamique.Transporté à l'hôpital, son état est stable, ce matin.

A la recherche d'un disparu français, la police britannique a annoncé, avoir repêché un corps dans une rivière en aval de London Bridge. Des identifications doivent maintenant avoir lieu.

• Le groupe Etat islamique a revendiqué les attentats de Téhéran via son agence de propagande, Amaq. Deux attaques ont eu lieu ce matin au Parlement et au mausolée de Khomeiny. Le bilan est toujours incertains. Des médias évoquent trois morts.

11h42 : Des menaces pesaient sur l'Iran. En mars dernier, l'Etat islamique a publié une vidéo en persan contre la république islamique, affirmant qu'il allait "conquérir" ce pays chiite pour "le rendre à la nation musulmane sunnite" et qu'il allait provoquer un bain de sang chez les chiites.

11h41 : On fait le point sur les derniers éléments concernant la situation à Téhéran :

- Une fusillade a eu lieu, ce matin au Parlement.

- Au moment où les forces spéciales ont donné l'assaut au Parlement, un homme s'est fait exploser.

- Plus tôt dans la matinée, une femme s'est fait exploser à l'extérieur du mausolée de Khomeiny, située à quelques kilomètres du Parlement.

- Ces attaques ont fait au moins trois morts dans les deux sites selon les médias iraniens. Mais on ne sait pas si ce bilan comptabilise les kamikazes ou s'il s'agit seulement des victimes.

- L'Etat islamique a revendiqué les attaques.

11h40 : "Des combattants de l'EI ont attaqué le mausolée de Khomeiny et le siège du Parlement à Téhéran", a indiqué Amaq.

11h21 : Le groupe Etat islamique revendique les attentats de Téhéran, annonce Amaq, l'agence de propagande de l'organisation jihadiste.

10h55 : L'ambassade de france à teheran demande aux Français de limiter les déplacements à teheran au strict nécessaire #TehranAttacks

10h55 : L'ambassade de France à Téhéran lance un appel à la prudence, relaie une journaliste de France 24 sur place.

10h53 : Un deuxième "terroriste" se fait exploser au mausolée de l'imam Khomeiny, annonce la télévision d'Etat.

10h36 : Plus tôt, les médias d'Etat faisaient état d'une explosion au mausolée situé à quelques kilomètres du Parlement.

10h30 : La situation est encore très confuse à Téhéran. La télévision d'Etat annonce qu'un homme s'est fait exploser au Parlement iranien.

09h59 : Deux personnes ont été tuées lors des attaques menées, ce matin, à Téhéran au Parlement et au mausolée de l'imam Khomeiny, selon les agences de presse Fars et Isna. Mais on ne sait pas si parmi ces deux morts, figure la kamikaze.

10h22 : La tv d'état a fait un petit écran pour montrer que la session au Parlement se déroule normalement malgré fusillade en cours

09h51 : Malgré la fusillade au Parlement, ce matin, la session a lieu en ce moment, relaie une journaliste de France 24 basée à Téhéran.

09h30 : Pour ce qui est de l'attaque au mausolée, situé à une vingtaine de kilomètres du Parlement, un homme s'est fait exploser faisant des blessés, selon les médias d'Etat.

09h29 : Concernant la fusillade au Parlement, un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l'enceinte du Parlement, armés de fusils et d'un pistolet.

09h48 : Plus de précisions sur la situation à Téhéran. Des hommes ont ouvert le feu, ce matin, à l'intérieur du Parlement iranien et un kamikaze s'est fait exploser au mausolée de l'ayatollah Khomeiny à Téhéran, faisant des blessés.

09h15 : Voici les principaux titres d'actualité à neuf heures.

Un homme a attaqué un policier avec un marteau sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris, hier après-midi. "Toutes les indications confirment un acte isolé, donc un acte difficile à anticiper", a assuré, ce matin, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

L'assaillant est un Algérien né en 1977, domicilié dans le Val-d'Oise et étudiant en doctorat de journalisme à Metz. Blessé par un tir de riposte, il a revendiqué être "un soldat du califat" du groupe Etat islamique.Transporté à l'hôpital, son état est stable, ce matin.

L'enquête continue après l'attentat qui a fait sept morts, samedi 3 juin. La police britannique a annoncé, ce matin, l'arrestation d'un homme de 30 ans soupçonné d'avoir préparé "des actes terroristes".

• Deux fusillades ont eu lieu à Téhéran, ce matin, l'une à l'intérieur du Parlement et l'autre dans le mausolée où repose l'ayatollah Khomeini.

08h55 : Il y aurait donc bien deux fusillades à Téhéran, dans deux endroits distincts. Les agences de presse Irib et Fars ont rapporté qu'un homme armé avait fait irruption dans le mausolée situé dans le sud de la ville et ouvert le feu sur plusieurs personnes. Au même moment, des médias d'Etat ont fait état d'une fusillade avec plusieurs blessés au Parlement.

08h43 : L'Iran touchée par 2 fusillades.au Parlement et au mausolée où repose Imam Khomeini. Teheran qui a déjoué plusieurs attentats cette année

08h42 : Selon une journaliste de France 24 à Téhéran, deux fusillades ont lieu en ce moment.

08h38 : Une fusillade a éclaté, ce matin, à l'intérieur du Parlement iranien à Téhéran, rapportent plusieurs médias d'Etat. Ils font état d'au moins un homme armé ayant blessé plusieurs personnes.