Déclaration sur Fidel Castro : "Ségolène Royal doit prendre la porte de sortie"

Ségolène Royal a assuré, dans un discours d'hommage à Fidel Castro, qu'il n'y avait pas de prisonniers politiques à Cuba. Pour l'écrivain cubain exilé Jacobo Machover, la ministre devrait "prendre la porte de sortie".

Ségolène Royal lors d\'un discours à Cernay, le 11 avril 2015.
Ségolène Royal lors d'un discours à Cernay, le 11 avril 2015. (SEBASTIEN BOZON / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'écrivain cubain exilé Jacobo Machover a assuré dimanche 4 décembre sur franceinfo que la représentante de la France aux obsèques de Fidel Castro, Ségolène Royal, était "complètement aveugle ou fanatisée", après que la ministre a indiqué qu'il n'y avait pas, à Cuba, de listes de prisonniers politiques. L'universitaire, auteur de "Cuba : une utopie cauchemardesque", se dit indigné et demande la démission de la ministre de l'Environnement.

franceinfo : A Cuba, il n'y aurait pas de prisonniers politiques, comme le dit Ségolène Royal ?

Jacobo Machover : Je suis prêt à lui fournir une liste immédiatement. Je crois qu'elle reprend les propos de Raul Castro, répondant à un journaliste lors de la visite de Barack Obama. Raul Castro avait répondu "Donne-moi cette liste, je les fais libérer immédiatement". On lui a fourni cette liste, mais les prisonniers croupissent toujours dans les geôles castristes

Combien de prisonniers politiques sont enfermés à Cuba ?

Là, il y en a plusieurs dizaines selon la commission cubaine pour les droits de l'Homme. Mais il y en a eu des milliers tout au long du régime castriste. Des milliers de prisonniers condamnés à 20 ou à 30 ans pour rien du tout. Mais il y a eu aussi énormément de fusillés, et énormément de cubains qui sont morts en mer en essayant d'échapper au paradis socialiste que nous dépeint Ségolène Royal. Je suis véritablement indigné par la position officielle de la numéro 3 du gouvernement français, qui devrait prendre la porte de sortie très vite. Par contre, il y a eu au Sénat, jeudi 1er décembre, une intervention de Claude Malhuret (LR), qui est un grand défenseur des droits de l'Homme, dénonçant précisément la présence de Ségolène Royal à Cuba et parlant des dizaines de milliers de victimes du régime castriste. Ségolène Royal est complètement aveugle ou fanatisée par la propagande qu'il y a actuellement à Cuba autour de Fidel Castro.

Qui sont les prisonniers politiques à Cuba: des journalistes, des universitaires, des dissidents ?

Ce sont des dissidents, oui et non. Je vais vous prendre l'exemple d'un jeune homme qui est un graffeur (Danilo Maldonado Machado dit El Sexto). Il est actuellement en prison pour avoir écrit "il est parti" quand on a appris la mort de Fidel Castro. Il y a aussi des journalistes dissidents, des membres des familles des dames en blanc qui manifestent actuellement tous les dimanches, qui ne peuvent pas manifester, à cause des mesures de répression. Il y en a de toutes conditions sociales et intellectuelles.