VIDEO. Quels sont les effets potentiels de la bombe H nord-coréenne ?

Le site Nukemap permet d'illustrer les possibles dégâts sur une carte, en fonction de la puissance d'une bombe atomique.

Voir la vidéo
avatar
Baptiste Boyer & Anselme CalabreseCamille AdaoustFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Corée du Nord a affirmé avoir réalisé, dimanche 3 septembre, un tir de bombe à hydrogène d'une force sans précédent. Les experts de Séoul ont estimé sa puissance à 50 kilotonnes, soit cinq fois plus que le précédent test nord-coréen, et plus de trois fois plus que la bombe américaine lâchée sur Hiroshima en 1945, selon des responsables sud-coréens. Mais quels dégâts pourrait faire une telle bombe ? Franceinfo a tenté d'évaluer les conséquences du tir sur le site Nukemap

Le site permet de tracer, à partir d'un lieu de départ, la zone de dégâts estimés. Un premier cercle se dessine pour indiquer le diamètre maximal de la boule de feu, un second signale la zone de déflagration tandis que d'autres cercles représentent la région touchée par les radiations. Le dernier disque indique l'espace dans lequel les personnes seraient brûlées au 3e degré. Avec une bombe dont la puissance est de 50 kilotonnes, le diamètre de cette dernière zone serait de 5,7 km.

A Paris, 214 490 morts

Ce n'est qu'une hypothèse théorique mais une bombe de 50 kilotonnes tombant sur la capitale française ferait d'importants dégâts matériels et de très nombreuses victimes humaines, du fait de la densité de population. Selon Nukemap, cela pourrait tuer 214 490 personnes et en blesser 485 020 autres.

   
    (ANSELME CALABRESE / FRANCEINFO)
 

A Séoul, 115 000 morts 

La capitale sud-coréenne est à portée de tir de Pyongyang. Là, les effets potentiels de l'explosion d'une bombe H pourrait porter le bilan humain à 115 000 morts et 262 000 blessés. Mais les vents pourraient aussi pousser les substances nucléaires toxiques et les rabattre vers la Corée du Nord. 

   
    (BAPTISTE BOYER / FRANCEINFO)

A Tokyo, 122 660 morts

Selon le site Nukemap, voici les dégâts que produirait une bombe H nord-coréenne. Le bilan humain pourrait être de 122 660 morts et 288 810 blessés, sans compter les effets secondaires à plus long terme d'une explosion nucléaire.

   
    (BAPTISTE BOYER / FRANCEINFO)

A Guam, 3 280 morts

L'île américaine située au milieu du Pacifique est la cible affichée de la Corée du Nord. Si une bombe H de 50 kilotonnes s'y abattait, elle ferait environ 3 280 morts et 8 490 blessés, d'après les estimations du site Nukemap. 

  
   (ANSELME CALABRESE / FRANCEINFO)

Le site Nukemap représente sur une carte les dégâts que ferait, ici sur l\'île de Guam, une bombe dont la puissance est de 50 kilotonnes, après les essais réalisés par la Corée du Nord le 3 septembre 2017.
Le site Nukemap représente sur une carte les dégâts que ferait, ici sur l'île de Guam, une bombe dont la puissance est de 50 kilotonnes, après les essais réalisés par la Corée du Nord le 3 septembre 2017. (BAPTISTE BOYER / FRANCEINFO)