Nucléaire : la Corée du Nord joue l'escalade

Kim Jong-Un a annoncé de nouveaux essais d'arme nucléaire. Le dernier a suscité la réprobation du monde entier. Donald Trump veut de nouvelles sanctions de l'ONU.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Kim Jong-Un tout sourire effleure la tête d'un missile. C'est peut-être lui qui va accueillir dans un futur proche une ogive nucléaire du type de celle que les Nord-Coréens viennent de faire exploser en sous-sol. Bluff ou pas, ils affirment avoir réussi à miniaturiser une bombe à hydrogène plus puissante encore qu'une bombe atomique.

La Chine dans l'embarras

Consternation et colère face à ce nouveau défi lancé par le dictateur nord-coréen. Washington tempête et demande de nouvelles sanctions sévères au Conseil de sécurité des Nations unies, qui prendra une décision lundi 11 septembre. En guise de représailles, la Corée du Sud a lancé un missile et renforcé le bouclier américain sur son sol. Seule alliée de la Corée du Nord, la Chine est sur la défensive. Pékin a protesté tout en critiquant Washington qui, selon elle, ne parle que de sanctions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader nord-coréen Kim Jong-Un observe le lancement d\'un missile depuis Pyongyang le 29 août 2017, selon cette photo diffusée par le Rodong Sinmun, organe du parti unique au pouvoir.
Le leader nord-coréen Kim Jong-Un observe le lancement d'un missile depuis Pyongyang le 29 août 2017, selon cette photo diffusée par le Rodong Sinmun, organe du parti unique au pouvoir. (YONHAP NEWS / NEWSCOM/ SIPA)