Kim Jong-il

Kim Jong-il fut le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 jusqu'à sa mort, le 17 décembre 2011. Culte de la personnalité délirant, répression, menaces d'attaques nucléaires à l'encontre de son voisin sud-coréen : Kim Jong-il a été l'un des dictateurs les plus médiatiques du monde moderne. Passionné de vins fins et de gastronomie occidentale, il n'hésitait pas à dépenser des centaines de milliers de dollars pour satisfaire ses désirs personnels au détriment de la population. Son fils Kim Jong-un lui succéda à sa mort.

12