Etats-Unis-Corée du Nord : la Chine suit de près la situation

En direct de Pékin, Arnauld Miguet fait le point sur les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord, vu de Chine.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Chine suit de près le face à face entre les États-Unis et la Corée du Nord. "Pékin ne réagit jamais à chaud. La Chine appelle toujours à la modération et à la négociation. Un message qui s'adresse aussi bien à Washington qu'à Pyongyang. Aux Américains : ne faites pas à la Corée du Nord ce que vous avez fait en Syrie, et aux Nord-Coréens, ne faites pas de sixième essai nucléaire", rapporte Arnauld Miguet en direct de Pékin.

Des sanctions économiques

Mais la situation est volatile. Le président chinois Xi Jinping, qui a rencontré son homologue américain la semaine dernière, s'est gardé de toute déclaration. "Mais on sent que la Chine durcit le ton vers la Corée du Nord. D'abord, parce que les manoeuvres politiques se multiplient. Il y a aussi les sanctions économiques, et ça, c'est assez nouveau. On l'a appris il y a quelques heures, une flottille de dix cargos nord-coréens transportant du charbon en direction de la Chine a dû faire demi-tour", détaille le journaliste de France 3. La Chine n'a néanmoins pas intérêt à lâcher son allié nord-coréen "parce qu'elle n'a pas intérêt à une déstabilisation ni à une réunification des deux Corées, ce qui reviendrait à une intrusion américaine à sa porte, et ça elle n'en veut vraiment pas", conclut Arnauld Miguet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans quelques semaines, Xi Jinping deviendra le numéro 1 chinois. Mais la date du Congrès qui doit officialiser la transition reste inconnue.
Dans quelques semaines, Xi Jinping deviendra le numéro 1 chinois. Mais la date du Congrès qui doit officialiser la transition reste inconnue. (LAN HONGGUANG / XINHUA /AFP)