Pékin : la reconnaissance faciale pour éviter les abus de papier toilette

L'administration du parc du Temple du Ciel en avait assez des visiteurs trop dépensiers. Elle a fait installer six appareils pour veiller au grain. 

Un homme utilise le distributeur de papier toilette à reconnaissance faciale, au Temple du Ciel de Pékin (Chine), le 18 mars 2017.
Un homme utilise le distributeur de papier toilette à reconnaissance faciale, au Temple du Ciel de Pékin (Chine), le 18 mars 2017. (BEI PIAO / IMAGINECHINA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux grands maux, les grands remèdes. Un système de reconnaissance faciale équipe désormais les distributeurs de papier toilette du parc du Temple du Ciel, à Pékin (Chine), pour limiter la consommation des utilisateurs trop gourmands. Le problème est bien connu des médias locaux. Au début du mois, l'administration centrale des monuments avait même lancé la campagne "Utilisez le papier avec économie", sur le réseau social Weibo.

Neuf minutes minimum entre deux recharges

Au total, six machines ont été installées dans les toilettes publiques, explique la BBC (en anglais), avec des messages d'accompagnement pour expliquer leur fonctionnement. Avant d'accéder au petit coin, il suffit de regarder l'écran pendant trois secondes, après avoir ôté lunettes et chapeau. Le papier est délivré par la machine et il est impossible d'en récupérer à nouveau avant neuf minutes chrono.

Un appareil de reconnaissance faciale installé dans les toilettes publiques du Temple du Ciel, à Pékin (Chine).
Un appareil de reconnaissance faciale installé dans les toilettes publiques du Temple du Ciel, à Pékin (Chine). (BEI PIAO / IMAGINECHINA)

Lors du passage de la BBC, les machines étaient éteintes, car il y avait peu de visiteurs, selon un membre de l'équipe. Les responsables du monument semblent tout de même soulagés par le système, puisque la consommation quotidienne de papier aurait chuté de 20%. Tout n'est pas réglé pour autant. L'appareil est conçu pour scanner un visage en trois secondes, mais il en faut parfois dix fois plus. Enfin, "si des visiteurs qui souffrent d'une diarrhée ou d'autre chose ont un besoin urgent de papier toilette, alors notre équipe leur donnera directement du papier", ajoute un porte-parole. La morale est sauve.