Mort d'un chinois à Paris : la colère de Pékin

Incident diplomatique entre Paris et Pékin. La Chine demande à la France de protéger ses ressortissants après la mort d'un homme chinois, tué par un policier.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une manifestation de la communauté chinoise ce mardi 28 mars à Paris, une prise de parole officielle du gouvernement chinois à Pékin (Chine). Les tensions sont de plus en plus vives après la mort dimanche soir, 26 mars, d'un ressortissant chinois tué par un policier. Lundi 27 mars, environ 150 personnes se sont rassemblées pour dénoncer une bavure policière, mais des incidents éclatent, des policiers sont pris pour cible. 35 personnes sont interpellées.

Une enquête a été confiée à la police des polices

À l'origine de ces heurts, il y a la mort d'un homme de 56 ans, abattu par un policier dimanche soir. La brigade anticriminalité intervient suite à l'appel d'un voisin. Selon la police, c'est un cas de légitime défense, l'homme se serait précipité sur l'un des agents, avec une arme blanche. Une version que conteste ses filles, dans l'appartement au moment des faits. Une affaire qui n'a pas tardé à susciter les protestations officielles de Pékin. Une enquête a été confiée à la police des polices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des protestataires de la communauté chinoise de Paris devant le commissariat de Police du 19e arrondissement, le 28 mars 2017
Des protestataires de la communauté chinoise de Paris devant le commissariat de Police du 19e arrondissement, le 28 mars 2017 (MICHEL EULER / AP / SIPA)