"Je me sens plutôt en sécurité" : Paris séduit de nouveau les touristes chinois

Ils faisaient partie de ceux qui avaient le plus déserté Paris après les attentats de 2015. L'enthousiame semble être revenu : la capitale a accueilli 40% de touristes chinois en plus cette année par rapport à 2016.

Des touristes chinois, en mai 2017, à Paris. Photo d\'illustration.
Des touristes chinois, en mai 2017, à Paris. Photo d'illustration. (MAXPPP)
avatar
Magali FichterRadio France

Mis à jour le
publié le

Après une très mauvaise année 2016, les touristes chinois reviennent en France et notamment à Paris. Les Chinois font partie des touristes qui avaient été les plus échaudés par les attentats du 13-Novembre : 23% de voyageurs en moins en 2016 par rapport à 2015. Cet été, les charmes de la capitale les ont à nouveau séduits puisqu'on enregistre une hausse d'environ 40% par rapport à 2016 ! 

Les touristes chinois sont de retour à Paris : le reportage de Magali Fichter

00:00-00:00

audio
vidéo

"J'étais un peu inquiet à l'idée qu'il y ait à nouveau une attaque terroriste", reconnaît Yves*, un touriste chinois rencontré sur le Champ-de-Mars. "Et puis quand on est arrivé, notre guide nous a dit de faire attention aux voleurs et autres voyous. Mais, finalement, je n'ai pas fait de mauvaises rencontres et je me sens plutôt en sécurité", assure-t-il, son sac à dos serré sur son ventre, conformément aux recommandations de son guide.

Douceur de vivre et shopping

Paris est la dernière escale de son tout premier voyage en Europe. La sécurité mais aussi la douceur de vivre, les cafés et les terrasses... Yves est conquis. Yann*, elle, brandit sa perche à selfie rose pastel pour montrer la Tour Eiffel. Pour cette chinoise, voir ce symbole parisien est "incroyable".

Elle compte aussi visiter le Louvre et puis, bien sûr, faire du shopping. "La chose que je veux absolument acheter, ce sont ces petits gâteaux sucrés... Les macarons !", s'exclame-t-elle. Pour les macarons, parfums et produits de luxe, les touristes chinois ont un budget moyen de 200 euros par jour et il est en grande partie consacré au shopping.

"On ne les voit pas"

Mais ce retour des touristes chinois n'est pas ressenti par certains commerçants. Dans son kiosque à souvenirs, à deux pas de la Tour Eiffel, François-Louis soupire. Selon lui, les tour-opérateurs envoient surtout les voyageurs dans les grandes enseignes ou des adresses spécifiques : "Les touristes chinois, oui, ils reviennent mais, ce ne sont pas ces touristes qui dépensent le plus, à Paris, ce n'est pas vrai, assure-t-il. Pour tous les petits commerçants, les restaurants, les kiosques comme nous, ben franchement, ils n'achètent rien du tout et on ne les voit pas du tout. En fait, ce sont des voyages de groupe, c'est pré-organisé, ils ne se baladent pas, ils ne flânent pas dans Paris."

Les touristes chinois reviennent à Paris, oui, mais est-ce que cela impacte vraiment l'économie parisienne ? Je ne pense pas. Pas pour nous, petits commerçants. Du moins, à ce que je vois...

François-Louis, commerçant

à franceinfo

Pourtant, le cliché du car de touristes chinois ne reflète plus forcément la réalité car ils sont désormais deux-tiers à venir en France en individuel, sans voyage organisé.

* Les prénoms ont été changés