En Chine, le président Xi Jinping prend des airs de dictateur

En Chine, le Congrès du Parti communiste se poursuit à Pékin. Le président, Xi Jinping, va rester à la tête du pays. Celui-ci se cultive son culte de la personnalité.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur un marché de Pékin, une assiette époussetée avec soin. Les visages du président Xi Jinping et son épouse doivent briller. Plus loin, des bustes de Mao, le fondateur de la République populaire de Chine. Le propriétaire du magasin attend avec impatience s sa prochaine livraison. Ce seront des bustes de Xi Jinping. Xi Jinping, ou le retour du culte de la personnalité. Le 19e Congrès du parti est l'occasion d'une propagande tout à la gloire du président chinois. Cette vidéo est diffusée cette semaine en boucle sur les chaînes d'État ; un modèle du genre. Xi Jinping est décrit comme un leader très populaire, proche des gens, donnant la main à ses concitoyens les plus pauvres.

Élimination des opposants politiques sous couvert de lutte anticorruption

Dans ce restaurant de la capitale, à la télévision, le visage du maître de Pékin est omniprésent. Mais devant nos caméras, pas l'ombre d'une critique. Il a capitalisé sur la lutte anticorruption : c'est ce qui l'a rendu populaire. Ce dessin animé est viral sur les réseaux sociaux : il montre Xi Jinping matant les tigres du régime, les corrompus de tous bords. Mais ce dissident n'est pas du tout d'accord avec ce portrait flatteur. Pour lui, Xi Jingping poursuit ses ennemis sous couvert de lutte anticorruption. Cet écrivain dénonce la bâillonnement de la presse et de la société civile. France 2 a pu réaliser son interview discrètement, car lui-même est menacé par le régime. L'objectif de Xi Jinping, c'est en fait le pouvoir à vie. "Le 19e Congrès du parti va le reconduire à la tête du pays pour cinq ans, mais il va aussi tout mettre en place pour pouvoir rempiler d'une façon ou d'une autre au-delà de 2022, alors que la Constitution n'autorise pas un troisième mandat", explique depuis Pékin la journaliste de France 2 Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé d\'une boutique de multimédia regarde le discours d\'ouverture du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, le 18 octobre 2017, à Hong-Kong. (Photo d\'illustration)
Un employé d'une boutique de multimédia regarde le discours d'ouverture du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, le 18 octobre 2017, à Hong-Kong. (Photo d'illustration) (ANTHONY WALLACE / AFP)