Au Vietnam, les opposants politiques ont leur propre équipe de football

Au Vietnam, les opposants politiques ont l'interdiction de se rassembler. Ceux-ci ont créé une équipe de football afin de contourner la règle. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Vietnam, des opposants politiques au régime communiste au pouvoir ont créé une équipe de football pour contourner l'interdiction de rassemblement. L'équipe du No-U FC s'est formée en 2011, au moments des grandes manifestations contre l'avancée de Pékin en mer de Chine méridionale. Mais l'équipe défend d'autres causes : la démocratie, les Droits de l'homme et la liberté d'expression.

L'équipe joue chaque dimanche

Les dissidents de l'équipe de football, qui se retrouvent sur les terrains de la capitale, Hanoï, n'échappent pas au harcèlement et à la répression. "Ils essaient de nous arrêter, de nous empêcher de sortir, de participer à des événements et parfois les militants sont torturés, battus par des bandes de voyous ou par des policiers en civil", explique l'un des membres de l'équipe. Chaque dimanche, les policiers mettent fin au match. Et chaque semaine, ces footballeurs hors-la-loi trouvent un nouveau terrain de football pour échapper aux autorités.

Equipe de football des dissidents vietnamiens.
Equipe de football des dissidents vietnamiens. (FRANCEINFO)