Centrafrique : un soldat français meurt dans un accident de la circulation

Il a été victime d’un accident de la circulation, précise le ministère. 

Des soldats français de l'opération Sangaris contrôlent l'accès à la ville de Sibut (Centrafrique), le 1er février.
Des soldats français de l'opération Sangaris contrôlent l'accès à la ville de Sibut (Centrafrique), le 1er février. (JEAN-PIERRE CAMPAGNE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un soldat français de 26 ans engagé dans l'opération Sangaris en Centrafrique a été mortellement blessé dimanche 23 février dans un accident de la circulation lors d'"une mission de reconnaissance des axes routiers" dans l'ouest du pays, a annoncé le ministère de la Défense.

L'accident s'est produit à 400 km à l’ouest de Bangui. "Un véhicule blindé léger, avec à son bord trois militaires, a été victime d’un accident de la circulation alors qu’il progressait avec deux autres véhicules sur une piste en latérite", explique la Défense. 

Le caporal Damien Dolet appartenait au régiment d'infanterie chars de marine de Poitiers (Vienne), qu'il avait rejoint en 2011, précise le ministère. Il avait servi pendant trois mois dans l'opération Serval au Mali et participait en Centrafrique à sa seconde opération extérieure. Il s'agit du troisième militaire mort en Centrafrique depuis le début de l’opération Sangaris. Au total, 2 000 militaires français interviennent en République centrafricaine en soutien des forces africaines, mandatés par le Conseil de sécurité des Nations Unies le 5 décembre 2013.