VIDEO. Le Québec frappé par ses pires inondations en un demi-siècle, Montréal en état d'urgence

Plus de 1 500 personnes ont été évacuées et 2 500 maisons inondées. La décrue est attendue pour mercredi.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'est du Québec est submergé. La province canadienne est frappée par ses pires inondations en un demi-siècle. Elles ont fait un premier mort, un homme dont le corps a été retrouvé tard, lundi 8 mai, par les secouristes.

La zone la plus touchée se trouve dans l'est, entre les ville de Gatineau et Montréal, où le pic de la crue a été atteint, lundi 8 mai, selon le ministre québécois de la Sécurité civile. "A partir de mercredi, on va commencer à sentir une amélioration graduelle de la situation", a assuré ce dernier.

1 650 soldats déployés

Selon le dernier bulletin d'Urgence Québec, 2 733 habitations sont inondées dans 171 localités, et plus de 1 940 personnes ont été évacuées, dont la moitié à Gatineau. Un homme de 37 ans et sa fille de 2 ans sont portés disparus depuis dimanche soir, leur voiture ayant été emportée par une rivière en crue près de Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie.

Onze communes ont déclaré l'état d'urgence, dont Montréal, qui permet à la police d'évacuer de force les personnes refusant de quitter leur domicile. L'armée a été déployée depuis samedi. Lundi, 1 650 soldats participaient "au renforcement préventif des digues" mais aussi autour des stations de traitement de l'eau et des ponts, selon le ministère de la Défense.

Les intempéries ont également touché la côte pacifique avec un glissement de terrain près de Kelowna, en Colombie-Britannique, où deux hommes sont portés disparus, dont un pompier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les rues de Pierrefonds, en banlieue de Montréal, envahies par les eaux, le 8 mai 2017.
Les rues de Pierrefonds, en banlieue de Montréal, envahies par les eaux, le 8 mai 2017. (CHRISTINNE MUSCHI / REUTERS)