VIDEO. Les premières images des otages français libérés

Elles ont été tournées à l'arrivée de la famille Moulin-Fournier à l'aéroport de Yaoundé.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les joues sont creuses, les silhouettes frêles. Pourtant, les Moulin-Fournier ont le sourire, au pied de l'avion qui les a déposés à Yaoundé (Cameroun). Ils viennent d'être libérés après deux mois aux mains des islamistes de la secte Boko Haram.

Ils ont été immédiatement pris en charge par l'ambassadeur de France et conduits dans les locaux de l'ambassade. Ils devraient être rapatriés en France entre 3h et 8h du matin. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est en route pour Yaoundé afin de les raccompagner en France.

"C'est très long, c'est très difficile"

"Les conditions étaient très difficiles, il faisait extrêmement chaud, on a eu des petites difficultés mais pas de problèmes graves", a expliqué à France Inter Tanguy Moulin-Fournier, directeur chez GDF Suez au Cameroun, qui précise que ses quatre enfants, âgés de 5 à 12 ans "vont bien"

"C'est très long, c'est très difficile, c'était dur psychologiquement, c'était dur physiquement, on n'avait aucune nouvelle", a-t-il ajouté, précisant n'avoir appris qu'il y a quelques instants toute la mobilisation en France pour leur libération.