VIDEO. "On a vécu à la belle étoile, par terre, avec un arbre qui nous protégeait", raconte le père des otages

Émus par la mobilisation pour leur libération, les parents et l'oncle de la famille Moulin-Fournier ont livré, samedi, le récit de leur détention, sur le plateau de France 2.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On découvre tout ce soutien, toute cette solidarité, toute cette générosité, c'est vraiment très touchant." De retour en France depuis quelques heures, les anciens otages français au Cameroun ont raconté, samedi 20 avril, sur le plateau de France 2, leurs conditions de détention. Placés pendant trois semaines, accroupis, "sous une sorte de bâche tendue sous les ronces", ils expliquent avoir ensuite dormi "sous un arbre protecteur, à la belle étoile, par terre". Puis sont venus les signes d'une libération imminente : "On a commencé à nous donner quelques fruits, il y a des œufs qui sont arrivés, donc ils cherchaient à nous remplumer avant de nous renvoyer", livre Tanguy Moulin-Fournier.

"Les enfants vont très bien, ils ont très bien résisté, poursuit Albane Moulin-Fournier. Ils n'ont pas pleuré, ils n'ont pas fait de cauchemars. Ils étaient des enfants qui jouent avec ce qu'ils trouvent, des morceaux de bois, nos boîtes de sardines vides..." Racontant l'importance de la foi lors de leur détention, ils estiment désormais que "la vie doit reprendre comme avant".

 

 

Tanguy, Albane et Cyril Moulin-Fournier, anciens otages au Cameroun, le 20 avril 2013, sur le plateau du 20 heures de France 2.
Tanguy, Albane et Cyril Moulin-Fournier, anciens otages au Cameroun, le 20 avril 2013, sur le plateau du 20 heures de France 2. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)