VIDEO. Trois millions de Brésiliens dans la rue contre leur présidente

Des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes brésiliennes pour réclamer la destitution de Dilma Rousseff.

Voir la vidéo
APTN

Mis à jour le , publié le

"Je suis ici pour le Brésil, contre toutes les formes de corruption, contre le Parti des travailleurs qui tue notre pays", explique Joao Batista Alves. Ce Brésilien, comme trois millions d'autres, d'après le secrétariat à la Sécurité publique, était dans la rue dimanche 13 mars pour manifester contre la présidente Dilma Rousseff. "Dilma, dehors !" a scandé la foule. L'opposition, qui accuse le gouvernement d'avoir maquillé les comptes publics pour minimiser l'ampleur des déficits en 2014 pour sa réélection, souhaite ainsi faire pression sur les députés qui vont bientôt se prononcer pour ou contre la destitution de la présidente au Parlement. 

"J'ai cru en eux"

Des manifestations ont ainsi été organisées dans diverses villes du pays. Ils étaient notamment 1,4 million à Sao Paulo, des centaines de milliers à Rio de Janeiro et plusieurs dizaines de milliers dans d'autres grandes villes. "Je me sens coupable, j'ai cru en eux comme tout le peuple brésilien, et voilà ce que nous récoltons. Maintenant, nous voulons mettre dehors tous les corrompus", a expliqué une manifestante à Rio de Janeiro.

D'après la police, 30 000 Brésiliens ont manifesté contre la corruption au sein du gouvernement et ont demandé la destitution de leur présidente, Dilma Rousseff, dimanche 13 mars 2016 à Manaus, capitale de l'Etat d'Amazonas (Brésil).
D'après la police, 30 000 Brésiliens ont manifesté contre la corruption au sein du gouvernement et ont demandé la destitution de leur présidente, Dilma Rousseff, dimanche 13 mars 2016 à Manaus, capitale de l'Etat d'Amazonas (Brésil). (RAPHAEL ALVES / AFP)