VIDEO. Brésil : des détenus font exploser le mur d'enceinte d'une prison pour s'échapper

Sur 40 détenus qui s'étaient échappés, 36 ont été replacés en cellule, deux ont été tués, un est hospitalisé et un autre est en cavale.

Voir la vidéo
REUTERS
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont utilisé les grands moyens. Pour s'évader, les détenus de la prison brésilienne de Frei Damiao de Bozzano, à Recife, dans l'Etat du Pernambouc (nord-est du pays), n'ont pas hésité à faire exploser le mur d'enceinte, samedi 23 janvier. Des dizaines de prisonniers ont ainsi réussi à disparaître de la vue des gardiens.

Deux morts et un blessé

L'incident a été filmé par une caméra de surveillance et diffusé par les sites d'information, notamment TV Globo (en portugais). On y voit des grappes de personnes traversant le mur par un trou béant, d'autres enjambant une partie du mur non détruit pour se retrouver dans les rues d'un quartier avoisinant. Des fuyards ont été vus faire demi-tour pour retourner dans la prison, sans que l'on sache exactement pourquoi. 

La liberté a été de courte durée. Selon un bilan des autorités communiqué dimanche, sur 40 détenus qui s'étaient échappés, 36 ont été replacés en cellule, deux ont été tués, un est hospitalisé et un autre est en cavale.

Les tentatives d'évasion sont fréquentes dans les prisons de l'Etat du Pernambouc, les plus surpeuplées du Brésil. Certains établissements prévus pour 10 500 détenus en accueillent 32 000, selon un rapport de Human Rights Watch publié en 2015. De nombreux détenus en sont réduits à dormir par terre et ces prisons souffrent d'un manque criant de surveillants.

Le mur éventré de la prison de Frei Damiao de Bozanno, dans l'Etat de Pernambuco (Brésil), janvier 2016
Le mur éventré de la prison de Frei Damiao de Bozanno, dans l'Etat de Pernambuco (Brésil), janvier 2016 (COMPLEXE PENITENCIER DECURADO / TV GLOBO)