Birmanie : 87 000 Rohingyas ont fui au Bangladesh en dix jours

Cette minorité musulmane fuit les violences qui ont commencé le 25 août, avec l'attaque d'une trentaine de postes par des rebelles qui disent vouloir défendre les droits bafoués des Rohingyas.

Des musulmans rohingyas dans une tente dans un camp au Bangladesh, le 1er septembre 2017.
Des musulmans rohingyas dans une tente dans un camp au Bangladesh, le 1er septembre 2017. (CITIZENSIDE/SUVRA KANTI DAS / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La situation s'aggrave. Un total de 87 000 personnes, la plupart des musulmans rohingyas, ont fui les violences en Birmanie pour se réfugier au Bangladesh voisin, a annoncé l'ONU lundi 4 septembre. Ces personnes sont arrivées "depuis le 25 août", a annoncé le bureau de coordination de l'ONU au Bangladesh.

Les violences ont commencé avec l'attaque ce jour-là d'une trentaine de postes de police par les rebelles de l'Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), qui dit vouloir défendre les droits bafoués de la minorité musulmane rohingya.

Des dizaines de milliers de personnes sur les routes

Depuis, l'armée birmane a lancé une vaste opération dans cette région très pauvre et reculée, poussant des dizaines de milliers de personnes sur les routes, au risque d'une crise humanitaire.

Les précédents chiffres, samedi, faisaient état de quelque 60 000 personnes, principalement des Rohingyas, à avoir fui au Bangladesh.