Lundi 18 juin, la Chine a réalisé pour la première fois un rendez-vous spatial avec des astronautes à bord, en mode automatique. La maîtrise des rendez-vous spatiaux en orbite autour de la Terre est une étape cruciale dans la conquête de l'espace, déjà franchie par les Russes et les Américains. 

Trois astronautes chinois ont pénétré à bord de Tiangong-1, après l'amarrage en orbite de leur vaisseau avec ce module spatial. Le vaisseau Shenzhou IX avait été lancé le 16 juin de la base de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest de la Chine), avec trois astronautes à son bord, dont Liu Yang, la première femme envoyée dans l'espace par la Chine.

Capture d'écran de la Chaine chinoise CCTV.Pour la première fois, trois de ses astronautes, dont Liu Yang, la première femme envoyée dans l'espace par la Chine, se sont déplacés à bord à bord de Tiangong-1, un module préfigurant une future station spatiale chinoise.
Capture d'écran de la Chaine chinoise CCTV.Pour la première fois, trois de ses astronautes, dont Liu Yang, la première femme envoyée dans l'espace par la Chine, se sont déplacés à bord à bord de Tiangong-1, un module préfigurant une future station spatiale chinoise. (CCTV)