Cash Investigation, France 2

VIDEO. "Cash Investigation" : des enfants chinois fabriquent nos téléphones portables

Aujourd'hui, il se vend 57 smartphones chaque seconde dans le monde. Cash Investigation, mardi 4 novembre à 20h45, dévoile les pratiques les plus controversées de la fabrication de nos téléphones. Extrait.

Voir la vidéo
ftv
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Saviez-vous qu'il est possible qu'un enfant chinois de 13 ans, travaillant 16 heures par jour soit caché derrière votre téléphone portable ? Ainsi va le monde aujourd'hui. Ces téléphones sont fabriqués dans des conditions de travail qui seraient jugées illégales aux USA et en Europe. La plupart des fabricants de produits électroniques font leur business en Chine.

Ainsi des membres de l'ONG China Labor Watch accablent Samsung, coupable de négligence, au pire d'exploitation d'enfants. Des mineurs de moins de 16 ans travailleraient à l'assemblage de téléphones portables pour le marché européen. Cette main d'oeuvre juvénile serait fournie par des professeurs d'école sans états d'âme. Parqués dans des dortoirs, ces adolescents travailleraient dans des conditions effroyables sur des chaînes d'assemblage surchauffées.

Pour Cash Investigation, Elise Lucet met un des dirigeants de "Wiko" face à ces preuves d'exploitation d'enfants chinois. Edifiant.

 

Chaîne d'assemblage de téléphones portables de l'usine LCE, un important sous-traitant qui fabrique notamment des écrans de smartphones à Nanchang, dans le centre de la Chine.
Chaîne d'assemblage de téléphones portables de l'usine LCE, un important sous-traitant qui fabrique notamment des écrans de smartphones à Nanchang, dans le centre de la Chine. (CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 / PREMIÈRES LIGNES)