Liu Yang, 33 ans, a décollé à bord du vaisseau Shenzhou IX avec deux autres "taïkonautes" le 16 juin 2012.
Liu Yang, 33 ans, a décollé à bord du vaisseau Shenzhou IX avec deux autres "taïkonautes" le 16 juin 2012. (JASON LEE / REUTERS)

Toute jeune, Liu Yang s'imaginait devenir avocate ou conductrice d'autobus. Samedi 16 juin, à l'âge de 33 ans, elle est devenue la première femme chinoise à voyager dans l'espace, à bord du vaisseau Shenzhou IX, lancé avec succès. La fusée Longue Marche 2F a décollé comme prévu à 18h37 (12h37 à Paris) depuis le base de Jiuquan (nord-ouest), dans le désert de Gobi (nord-ouest). A bord du vaisseau également, deux autres "taïkonautes", ainsi que la Chine nomme ses astronautes. 

(Francetv info)

La mission Shenzhou IX, qui comportera un amarrage effectué manuellement au module Tiangong-1 ("Palais céleste") déjà en orbite, s'inscrit dans le cadre d'un programme visant à doter la Chine d'un habitat spatial permanent à l'horizon 2020. Cette mission a "une portée stratégique importante", a souligné Wu Bangguo, officiellement le numéro deux du régime après le président Hu Jintao.

Liu Yang est assurée de devenir une héroïne pour plus d'un milliard de citoyens. La Chine est le troisième pays, après les Etats-Unis et la Russie, à envoyer une femme dans l'espace grâce à sa propre technologie. Shenzhou IX décollera exactement 49 ans après que la Russe Valentina Terechkova, première femme cosmonaute de l'Histoire, eut effectué son vol du 16 au 19 juin 1963, à l'issue duquel cette ancienne ouvrière du textile fut nommée héroïne de l'Union soviétique.