Un zoo japonais essaie d'accoupler deux hyènes mâles durant 4 ans avant de s'apercevoir de son erreur

Les tentatives ont tout de même duré quatre ans. 

Deux hyènes dans un parc naturel au Kenya, le 27 août 2014.
Deux hyènes dans un parc naturel au Kenya, le 27 août 2014. (ANUP SHAH / MINDEN PICTURES / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La reproduction des animaux en captivité est toujours plus laborieuse que dans leur milieu naturel. Les soigneurs du zoo Maruyama de Sapporo, au nord du Japon ne se sont d'abord pas inquiétés outre mesure. Mais quant au bout de quatre ans, leurs deux hyènes, données par un zoo sud-coréen, n'arrivaient toujours pas à procréer, ils se sont interrogés. 

Selon itv.com (lien en anglais), vendredi 3 octobre, les soigneurs ont alors fait subir des tests de genre sous anesthésie à Kami et Kamutori, respectivement présentés comme une femelle et un mâle par leur zoo d'origine. Résultat, Kami est en fait également un mâle.

Dans un communiqué, le zoo de Maruyama précise que l'appareil reproducteur des hyènes a la même apparence extérieure pour les deux sexes, rendant leur identification "très difficile". L'établissement est maintenant à la recherche d'une "authentique femelle" pour l'accoupler avec Kami. Ou Kamutori.